Le futur du Low-Code / No-Code.

Publié le
1.19.2022
Category
Actualités

Dans cet article, nous vous avons listé les 5 domaines où le Low-Code / NoCode vont exploser en 2022.


Tout d’abord, parlons du Low et du No Code.


Il faut tout d’abord savoir d'où ça vient.

Le low code et le code ont vu leur cote de popularité exploser en 2021 principalement dû au fait que ces technologies permettent d’éviter ou même supprimer les obstacles et accélérer les transformations digitales d’un business.

En effet, ces technologies permettent de répondre à des problématiques de compétences, de productivité ou de gestion de projet.

Dans un rapport de l’entreprise de conseil Gartner, les solutions Low et No Code, prendront part à 65% des projets de développement d’applications en 2024.

Après ce point secondaire mais nécessaire, entrons dans le vif du sujet.


LES 5 DOMAINES OÙ LE LOW ET LE NO CODE SERONT INDISPENSABLES EN 2022



1. La Gestion des Processus Métiers (GPM)


Le plus gros bénéfice qu’offre le Low code est que vous pourrez déployer une solution GPM en quelques minutes seulement.

Un développeur avec un minimum de connaissance et d’entraînement pourra très aisément apprendre le développement et la création d’applications grâce à cette technologie.

Pour preuve, il existe un grand nombre d’outils disponibles sur le marché actuel qui conviendront autant aux grosses entreprises avec des moyens qu’aux petites structures. Avec des outils comme Hubspot ou SalesForce, il vous sera facilement possible d’avoir une vue d’ensemble des indicateurs de votre entreprise grâce à des solutions clé en main.


2. Outils Internes


Ces applications sont généralement destinées aux équipes internes telles que les Sales-dep, le Market-dep, ou RH-dep.

Ce sont des applications personnalisées, allant généralement des applications C R U D à des applications un peu plus complexes.

Les outils internes sont également une catégorie extrêmement populaire, tout comme le GPM.

Les entreprises de taille moyenne ont quant à elles une tendance à cumuler plusieurs outils internes déployables rapidement, plutôt que de bloquer leurs projets pour développer des applications dédiées à leurs départements. Mais, cela nécessite une intégration afin d’obtenir une centralisation claire des ressources en outils. Pour un département Sales par exemple, il serait possible d’intégrer un outil comme Aircall directement sur un CRM comme Hubspot.


3. Les applications de terrain


Ce terme regroupe tous les métiers qui ont un intérêt public comme les énergies, ou la télécommunication.

Ces applications permettent d’effectuer les tâches dites digitales des collaborateurs sur le terrain.

Par exemple, une équipe d’inspection et d’audit aura besoin d’un outil leur permettant d’enregistrer des observations sur le terrain pour ensuite générer un audit automatique.

Le Low et le No Code sont dans un environnement comme celui-ci. Ils sont par exemple capables de développer une application mobile qui permettrait de capturer des données sur le terrain, générer des rapports, ou encore de voir directement la prochaine tâche de la journée.

4. Les bases de données en ligne


Comme Gartner l’explique avec sa méthodologie Pace-Layered : un système de d’enregistrement de données est une base fondamentale pour une digitalisation.

Les plateformes Low / Nocode qui fonctionnent en ligne permettent généralement d’utiliser une fonctionnalité d'enregistrement de données.

Low/Nocode facilité la création d’une base de données sans grande compétence du domaine, car c’est en général un système de construction et de transfert de données Drag & Drop.


5. La porté du Low/ Nocode dans le futur


En dehors des 4 domaines précédemment évoqués, en voici 3 autres où cette technologie va connaître une grande explosion :


- Outils d’automation comme Zapier


- Les tests en automation


-  La création de sites webs et L’e-commerce avec Shopify ou Webflow

S'inscrire à la newsletter

Thanks for joining our newsletter
Oops! Something went wrong while submitting the form.